lundi 2 mai 2022

Vision De La Paracha : Le grand principe de la Torah

Paracha Kedochim

Lévitique 19, 1 - 20, 27


Le verset Kedochim 19, 18 dit : "Tu aimeras ton prochain comme toi même" et Rachi explique : "Selon Rabbi Akiva, c'est un grand principe de la Torah". Néanmoins, ce précepte soulève deux interrogations :

1) Tout d'abord, comment la Torah peux-elle demander d'aimer son prochain autant que l'on aime sa propre personne, ce qui va à l'encontre de la nature humaine ?

2) En outre, pourquoi doit-il y avoir des Mitsvots régissant les relations entre les hommes, nombre d'entre elles étant énoncées dans cette Parachat Kedochim, "ne vole pas", "ne spolie pas", "ne colporte pas", "ne haïs pas" ? Bien plus, le même verset indique "ne te venge pas". Il est évident que celui qui aime son prochain respecte ces précepte, dès lors pourquoi les spécifier ?

lundi 14 février 2022

Vision De La Paracha

Parachat KI-TISSA

Exode 30, 11 – 34, 35


Dans la sidra de cette semaine, Ki Tissa, nous apprenons qu'après 40 jours et 40 nuits passées au Mont Sinaï avec H', Moché redescend apporter les Tables de l'Alliance. Il faut bien s'imaginer la situation de Moché, au plus près de la divinité, occupé à s'instruire de la Torah et la retranscrire. Comment réagir en descendant auprès des Bnei Israel, lorsqu'il les voit autour de l'idole du veau d'or ! Moché s'apprête à transmettre le plus beau cadeau de l'histoire à des enfants qui à ce point se rabaisseraient à l'idolâtrie. Comment peut-il dans ces conditions contenir son désarroi, brisant son envie de transmettre les Tables en les brisant elles-mêmes. Un instant plus tard, Moché regrette son acte, mais les Tables sont définitivement brisées, plongeant Moché et tout le peuple avec lui dans la plus grande amertume. La brisure des Tables introduit une telle brisure intérieure, que H' console Moché Rabbeinou. « Ne sois pas accablé. Les premières Tables ne contenaient que les Dix Paroles, mais celles que je m'apprête à te donner [les secondes] auront une plus grande valeur. Le peuple Juif recevra avec elles les Hala'hot (lois), le Midrash et la Agada, ainsi que toute la Torah orale ».
Comment comprendre alors que les secondes Tables de la Loi, issues de la brisure, possédaient un caractère supérieur aux premières et furent ainsi « un double don de sagesse de la Torah » (guemara Nedarim 22b) ?

lundi 7 février 2022

Vision De La Paracha


Parachat Tetsavé
Exode 27, 20 - 30, 10



D.ieu commande à Moïse de recevoir des Enfants d’Israël de l’huile d’olive pure pour alimenter la « flamme perpétuelle » de la Ménorah, que Aharon devra allumer chaque jour, « du soir jusqu’au matin ».

Les vêtements sacerdotaux que les Cohanim (prêtres) devaient porter lors de leur service dans le sanctuaire sont décrits. Tous les Cohanim portaient : 1. la ketonet – une tunique de lin, 2. les mikhnassayim – pantalons de lin,  3. la mitsnefet ou migbaat – un turban de lin, 4. la avnet – une longue ceinture portée au dessus de la taille.

En plus de ces habits, le Cohen Gadol (le « grand prêtre ») portait : 5. le efod – une sorte de tablier, tissé de fils laine et de lin teints d’azur, de pourpre et d’écarlate et de fils d’or, 6. le ‘hochen – un pectoral comportant douze pierres précieuses gravées aux noms des douze tribus d’Israël, 7. le mé’il – une cape de laine bleue, avec des clochettes et or et des ornements en forme de grenade à sa lisière, 8. le tsits – une plaque d’or portée sur le front comportant l’inscription « Saint pour D.ieu ».

mercredi 12 janvier 2022

Leadership



10 Chevat - la prise de fonction du Rabbi de loubavitch
                                                                               

 
 

Le matin de Chabbat 28 Janvier 1950, le sixième Rabbi de Loubavitch, Rabbi Yossef Its’hak Schneerson, de mémoire bénie, quitta ce monde.

Le Rabbi, Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson, de mémoire bénie, en fut accablé de douleur ; des mois durant, un torrent de larmes accompagnait la moindre de ses références à son beau-père. Bien qu’il ait été le candidat naturel pour la succession, il refusa fermement d’accepter la position de « Rabbi » pendant toute une année avant de céder aux supplications qui affluaient de tous les coins du globe et d’assumer officiellement la direction du mouvement ‘Habad-Loubavitch.

Toutefois, il était clair dès le début qu’il était déterminé à poursuivre l’œuvre de son beau-père consistant à tendre la main à tous les Juifs, quel que puisse être leur éloignement géographique ou spirituel de leur peuple.

lundi 10 janvier 2022

Vision de la Paracha - Bechalah

Le combat contre amalek 


Le verset Bechalah 17, 9 dit : "Sors, combat amalek" et, de fait, les enfants d'Israël, quand ils qui ttèrent l'Egypte pour aller recevoir la Torah, menèrent deux guerres, l'une contre Pharaon, avant de traverser la mer, et l'autre contre amalek. or, à propos de la guerre contre Pharaon le veset  (14, 14) dit : "l'Eternel combattra pour vous" les enfants d'Israël devaient eux rester silencieux. Pourtant en revanche lorsqu'il s'agit de la guerre contre amalek il faut "sortir".

lundi 20 décembre 2021

Vision de la Paracha - Chemot

 Un Juif, un nom et un nombre


Le début du livre de Chemot dit: "Voici les noms des enfants d'Israël ... soixante-dix âmes". Le verset mentionne à la fois les noms et les nombre des enfants d'Israël. Le Midrash Rabba explique à ce propos, que : "les enfants d'Israël sont considérés comme l'armée des cieux (les étoiles, auxquelles ils sont comparés). En effet, il est question ici de noms et il est question, à propos des étoiles, de noms, ainsi qu'il est dit : "Il compte le nombre des étoiles, Il donne des noms à toutes. De même également, lorsque les enfants d'Israël descendirent en Egypte, D.ieu compta leur nombre.


Par nature, le nombre souligne ce qui est commun à tous les objets comptés et il efface les différences  qui les séparent ( chaque objet compté n'est pas plus et pas moins qu'un). A l'inverse, un nom se rapporte à ce qui est particulier et spécifique, à ce qui permet de définir chaque détail en particulier ( le nom de l'un n'est pas celui de l'autre).

lundi 13 décembre 2021

Le 10 teveth

Le 10 teveth, Jérusalem a été assiégé par Nabuchodonosor, en prélude de la destruction du 1er temple. Nabuchodonosor était parti en guerre pour détruire tous les royaumes. Arrivé au bord du Jourdain, il tira au sort qui malheureusement, est tombé sur Yéhouda afin de l'attaquer en premier. Yéhouda, malgré les promesses d'aide de la part de ses voisins, demeure seul et l'ennemi a pu facilement s'en emparait de plusieurs de ses villes même fortifiées. Le siège a duré 3 ans et a abouti à la destruction du Temple.


Comme tous les jours de jeûne, on procédera à un examen de conscience approfondi et on évitera de se mettre en colère. On augmentera les dons à laTsedaka (charité). Rabbi Chnéour Zalman explique qu’un jour de jeûne est aussi un jour de bienveillance divine. Comme ce jeûne du 10 Tévet est particulièrement important, on comprend que la Techouva (retour à D.ieu) procurée par ce jeûne est aussi d’un niveau plus élevé.

dimanche 7 novembre 2021

Vision De La Paracha

Paracha Vayétsé 

Genèse 28, 10 - 32, 3 


Commentant le verset Vayétsé 28, 11 :"il prit les pierres de l'endroit et il les plaça sur sa tête", Rachi explique : "yaakov fit une sorte de gouttière, tout autour de sa tête, car il craignait les bêtes sauvages".


mardi 2 novembre 2021

Vision de la Paracha - Toldot

 Yaakov et Esav tels qu'ils figurent dans la Torah


Les versets, Toldot 25, 25-27 rapportent que : "Le premier sortit... et ils l'appelèrent Essav. Puis, son frère sortit et sa main tenait le talon d'Esav. Il appela son nom Yaakov... Et, Esav fut un homme qui savait chasser, un homme du champs. Et Yaakov était un homme intègre, qui résidait dans les tentes".

Esav représente ici l'âme animale et le mauvais penchant. C'est la raison pour laquelle il sortit le premier, car l'homme reçoit le mauvais penchant avant de recevoir le bon penchant. Yaakov, en revanche, correspond à l'âme divine et à ce bon penchant. Il est, en effet, un homme intègre et droit, car même chez celui qui comment une faute, l'essence de l'âme divine reste entière, dans son attachement à Hachem.

L'expression : "sa main tenait le talon d'Esav" décrit la descente de l'âme divine ici-bas, afin de transformer le corps et l'âme animale.

Yaakov et Esav, tels qu'ils figurent dans le domaine de la sainteté, ont aussi une signification morale et profonde, dans le service du créateur.

Un "homme intègre, qui résidait dans les tentes" est celui qui se consacre à l'étude de la Torah et à la pratique des Mitsvot, alors qu'un "homme qui savait chasser, un homme du champs" est celui dont son service divin est conforme à l'injonction : "Toutes tes actions seront pour le nom de D.ieu". Un tel homme "chasse" alors les attrait exercés par le monde matériel, par le "champs" et il les intègre à la sainteté, au service du créateur.

Tel est le sens de l'expression : "qui savait chasser". Il est nécessaire de "chasser" les domaine de ce monde, afin qu'ils soient tous : "pour le nom de D.ieu". Mais pour cela, il faut "Savoir chasser" - ne pas être victime de son mauvais penchant

  Résumé de la Paracha cliquez ici 

lundi 9 août 2021

Usages et coutumes du mois de Eloul

A partir du 1er jour de Roch 'Hodech Eloul on ajoute dans la prière du matin et de l'après-midi le Psaume 27, et ce, jusqu'à 'Hochana Rabba inclus.

A partir du second jour de Roch 'Hodech Eloul, (cette année le mercredi 15 août 2007), on sonne chaque jour du Choffar, excepté Chabbat et la veille de Roch Hachana.

On a l'habitude de faire vérifier par un Sofer (Scribe) expérimenté les Mezouzot et les Téfilines. 

On écrit à ses amis et connaissances pour leur souhaiter d'être inscrits et scellés pour une bonne et douce année.

Pour les Sepharadim on se lève tôt le matin des le 2ème jour du mois de Eloul pour réciter les Slihots. Les Achekenazim eux les récite la dernière semaine du mois de Eloul

C'est un mois propice pour faire un compte rendu sur nos bonnes pratiques durant l'année passée et prendre des bonnes décisions pour l'année à venir.

lundi 26 juillet 2021

Vision De La Paracha

Paracha Ekev                                                                                          
Deutéronome 7, 12 - 11, 25


Dans la paracha de Ekev (ce mot à une double signification "parce que"- signifie que moise sait d'avance qu'il vont accomplir les mitsvots ; et "talon" signifie que même les mitsvots que on aurait tendence à penser qui sont basse comme le talon ont toute leurs importances), Moïse poursuit ses admonestations : il promet aux Enfants d’Israël que, s’ils accomplissent les commandements (Mitsvot) de la Torah, ils connaîtront la prospérité sur la Terre dont ils s’apprêtent à prendre possession, conformément au serment fait par D.ieu à leurs ancêtres.

Il rappelle aussi les manquements commis par la première génération constituée en peuple : le veau d’or, la rébellion de Kora’h, la faute des espions, leurs accès de colère contre D.ieu à Taveirah, Massah et Kivrot Hataavah (« les Sépulcres de la Concupiscence ») : « Vous vous êtes rebellés contre D.ieu depuis le jour où je vous ai connus », leur dit-il . Mais il souligne aussi la bienveillance divine, le pardon des fautes et les Secondes Tables de la Loi données après leur repentance.

dimanche 27 juin 2021

La Semaine "Maigre"

Voici quelque règles et coutumes pour la semaine maigre (du 1 au 9 av )

- On ne mange pas de viande et pas de vin pendant cette semaine à partir du samedi soir 10 juillet jusqu'à Dimanche soir 18 juillet (sauf pour chabbat 17 juillet). On continue à ne pas manger de viande jusqu'à Lundi Hatsot (13h57 heure de Paris) car le temple était encore en feu jusqu'à ce moment. 

- On devra diminuer dans tout signe de joie extérieurs. 

-On a coutume d’écouter un "siyoum" (conclusion d'un traité talmudique) vous pourrez l’écouter durant cette période sur radio j à 14h30.

-Il faudra éviter un maximum de pratiquer des sport dangereux (piscine , parc d'attraction)  ou voyager en avion 

-On rajoutera dans la "tsedaka" durant ces jours .

Cette année (5781) le jeune du 9 av tombe Dimanche et il n'y a pas les restrictions liée à  " Chavoua chehal bo" ( qui s'applique uniquement quand le 9 av tombe en semaine)

Le jeûne du 9 Av étant cette année le Dimanche 18 juillet. 

On débutera le jeûne à 21h47 Samedi soir (pendant chabbat) on fera un repas avant qui pourras être composé de viande et qu'on devra terminer à 21h47 mais on ne retire pas les chaussures avant la fin du Chabbat et on ne montre pas de signes extérieurs de tristesse avant la sortie de chabbat soit 22h49.

P.s. l'interdiction de consommer de la viande et d'y vin durant cette période concerne tous les produits carnés (même si selon certaines coutumes on peut manger de la viande séché telle que charcuterie ou similaire). Les autres alcool que le vin sont autorisés. 

Jeûne du 17 Tamouz


  • Cette année le jeûne du 17 tamouz est le 27 Juin ; il débutera à 3h05 et se terminera à 22h51


le jeûne que nous observons ce jour marque l'entrée dans la période des Trois semaines. C'est en effet le 17 Tamouz 3830 (ou en l'an70) qu'après quatre années de révolte juive les légions romaines ouvrirent une brèche dans les murailles de Jérusalem assiégée.


Cinq grandes catastrophes se sont produites à cette date dans notre histoire:

 

 -  Moshé Rabbénou brisa les tables de la loi à la vue de la faute du veau d'or.

 -  Le sacrifice quotidien fut suspendu durant le siège de Jérusalem (korban tamid).

 -  La 1ère brèche fut percée, prélude à la destruction du second temple.

 -  Avant la révolte de Bar Kohba, le chef militaire romain, un nommé Apostamos, brûla un rouleau de la Torah.

 -  Enfin, une idole fut érigée dans le second temple de Jérusalem.