mercredi 22 octobre 2014

Photo du jour


                                                              Mardi soir au Ccjn



mercredi 15 octobre 2014

Souccoth au Ccjn

                                                       

                                                        Veille de Hochanna Raba au Ccjn







samedi 11 octobre 2014

La «Marseillaise» du Rabbi

Sim’hat Torah 1973


Tichri 5734 (1973) : les grandes fêtes avaient commencé, comme tous les automnes, mais, cette année-là, tout fut différent. Le jour de Yom Kippour, Israël dut, une fois de plus, affronter les armées coalisées de ses voisins. Le monde juif, bouleversé, ne savait pas de quoi l’avenir serait fait. Pendant tout l’été précédent, le Rabbi, sans jamais dire à quoi il faisait allusion, n’avait cessé de parler de « l’ennemi qui veut se venger » et avait demandé avec insistance que l’on aille voir les enfants, qu’on leur fasse donner la charité et réciter des versets de Torah, soulignant les fortes paroles des Psaumes qui proclament que, par ce moyen, on peut justement « abattre l’ennemi et le vengeur ». Les ‘hassidim, partout dans le monde, avaient répondu à cet appel et l’événement était arrivé auquel personne n’aurait pu croire dans l’euphorie maintenue depuis la guerre des Six Jours. L’histoire l’a retenu sous le nom de « Guerre de Kippour ».