Menu

jeudi 4 mai 2017

Reportage photos - Voyage Strasbourg Par A. Younes

En route !


Défilé de voiture





Mikve ancien




Struthof





dépôt de gerbe à Struthof



synagogue d'obernai





repas au Beth Habad





à la grande synagogue

Flamenkishe








au revoir !

mardi 2 mai 2017

Vision De La Paracha


Paracha A'harei-Kedochim
Lévitique 16, 1 - 20, 27



A la suite du décès de Nadav et Avihou (cf. paracha Chemini) , D.ieu met en garde contre toute entrée intempestive dans le sanctuaire. Seul le Cohen Gadol (le Grand Prêtre) peut, une fois l’an, à Yom Kippour pénétrer dans le Saint des Saints pour y offrir l’encens.

Un autre trait du service du Jour du Pardon est le tirage au sort entre deux boucs qui détermine lequel sera offert en sacrifice à D.ieu et lequel sera désigné pour emporter toutes les fautes des enfants d’Israël dans le désert ;

La paracha A’harei enjoint également de n’apporter de sacrifices qu’au Temple et interdit formellement la consommation du sang. Elle énonce les lois interdisant l’inceste et les autres relations prohibées.

La paracha Kedochim commence par cette injonction : « Soyez saints, car Je suis saint, Moi, l’Eternel votre D.ieu. » A sa suite sont énoncées de nombreuses mitsvot (commandements) par l’accomplissement desquelles le Juif se sanctifie et établit un lien avec la sainteté de D.ieu .

Ces mitsvot incluent la prohibition de l’idolâtrie, la mistva de tsédaka (charité), le principe de l’égalité de tous devant la justice, le Chabbat, la moralité sexuelle, l'honnêteté en affaires, l'honneur et la crainte des parents, le caractère sacré de la vie.

C’est aussi dans la paracha Kedochim qu’est exprimé le principe que Rabbi Akiva qualifie de cardinal et dont Hillel dit « c'est là toute la Torah, le reste en est le commentaire » : aime ton prochain comme toi-même.

dimanche 23 avril 2017

Vision De La Paracha - Les plaies et l'existence nouvelle

Paracha Tazria
Lévitique 12, 1 -13, 59


Le verset 12, 2, introduisant la Paracha Tazria dit : "Une femme qui ensemencera ..." et l'on sait que le nom d'une Paracha exprime la totalité de son contenu. Il convient donc de comprendre comment le contenu de la Paracha Tazria est exprimé par l'expression : " qui ensemencera".

En l’occurrence, le contenu de la Paracha Tazria est la définition des différentes formes de plaies, lesquelles semblent aller à l'encontre d'un "ensemencement" , qui est l'expression de la vie, de ce qui pousse et se développe. En effet, une plaie est exactement le contraire de tout cela ( elle est une flétrissure de la vie ), et nos sages, disent même que le lépreux est considéré comme mort ( de son vivant ! ).

En fait, la Torah définit, de cette façon, la signification profonde de ces plaies, ou même, plus généralement, des punitions. Celles-ci ont pour objet d'apporter l'élévation à l'homme, de l'affiner et de le conduire vers une situation morale plus haute, meilleurs ( puisque elles font disparaître de l’âme la trace de la faute ). Chaque punition, même la plus grave, est destinée à "ensemencer" en l'homme une existence nouvelle, à faire de lui une créature neuve, plus pure.

mercredi 29 mars 2017

Vision De La Parachan : Un appel affectueux

Paracha Vayikra
Lévitique 1, 1 - 5, 26


Le premier verset, introduisant le livre de Vayikra dit : "Et, il appela Moché". Rachi explique : "Toutes les paroles, tous les propos, toutes les injonction de la torah sont précédés par cet appel, qui est un terme affectueux.

Cet "appel affectueux" souligne, en effet, l'estime, l'amour de Hachem pour les enfants d’Israël, y compris pour ceux qui n'avancent pas encore sur la voie de la Torah, ou même qui ont transgressé ses commandement, ce qu'à D.ieu ne plaise.

lundi 20 mars 2017

Pourim 5777 à Nanterre

La « Casino Party de Nanterre» 
L’habit fait parfois le « Moine »
Saviez-vous qu’à Nanterre nous avons un secret ? 
« Lorsque nous sommes déguisés nos forces sont décuplées ».
Permettez-moi de vous conter comment, ensemble, cette fête fut  un succès :
- grâce à nos ouvriers du bâtiment la salle, accueillant Casino et repas, fut installée…
- grâce à notre nouvelle écolière, son acolyte et Charlène Stone  le repas de Pourim fut préparé…
- grâce à la boussole du jeune homme perdu, les 80 personnes purent tous, se retrouver, avenue Paul  Vaillant Couturier…

lundi 20 février 2017

Vision De La Paracha

Parachat Michpatim
Exode 21, 1 - 24, 18

Les 613 mitsvot peuvent être réparties en trois catégories : les 'houkim (décrets), les 'édout (témoignages) et les michpatim (lois). La distinction entre les trois catégories repose sur le degré auquel échappe ou non la rationalité humaine dans la compréhension de la mitsva.
Les 'houkim sont les mitsvot qui ne peuvent pas être saisies par la raison humaine, qui dépassent notre compréhension (ex : l'interdit de mélanger le lait et la viande). Elles ne sont observées que parce qu'elles sont ordonnée par H'.
Les 'édout sont les mitsvot qui ont une rationalité, mais que notre propre logique n'aurait pas suffi à accomplir si elles n'était accompagnées de l'ordre divin (ex : garder le chabat).
Le michpatim enfin, sont les lois bien comprises et acceptées par l'intellect et que notre esprit nous aurait incité à respecter quand bien même il n'existait pas d'ordre divin y relatif (ex : ne pas tuer).