Menu

lundi 28 décembre 2020

Vision de la Paracha - Vayehi

 La Vie Véritable


Le verset Vayehi 47,28, introduisant notre Paracha dit : "Et, Yaakov vécut dans le pays de l'Egypte ( 17 ans valeur numérique du mot tov, bon - car ce furent les meilleures années de sa vie)". Comment notre Paracha peut-elle s'appeler Vayehi - il vécut, alors que l'évènement central qu'elle relate est le décès (et tout ce qui y est lié) de notre père Yaakov ?

Tant que Yaakov était vivant ici-bas, il n'était pas clairement établi que sa vitalité spirituelle, c'est à dire son attachement à D.ieu, était sa vie véritable. En effet, la vérité ne connaît pas de changement, pas d'interruption. Or, à propos d'un Tsadik également la Michna dit : " Ne crois pas en toi (car une chute est possible), jusqu'au jour de ta mort ( et alors on peux voir que cette chute ne s'est pas produite).

Puis, par la suite, quand notre père Yaakov quitta ce monde, on vérifia alors qu'il avait effetivement été attaché à D.ieu jusqu'au dernier instant de son existence, ici-bas.Il fut donc établi qu'il possédait la vie véritable, et ce depuis le premier instant de son existence.

En outre, nos sages enseigne dans le traité Taanit ( rapporté par Rachi dans notre Paracha) que : Notre père Yaakov n'est pas mort. Tout comme sa descendance est en vie, il est lui-même encore en vie (dès lors, sa vie apparaît à travers celle de ses enfants). En effet, il sut transmettre à ses enfants l'attachement à D.ieu qu'il avait possédé, tout au long de sa vie. Tous ses Fils furent des Tsadikim et des homme saint. De ce fait, on peut affirmer qu'il "n'est pas mort".

Ceci justifie que notre Paracha, dans son esemmble, soit appelée Vayehi.

ccjn.fr


Aucun commentaire:

Publier un commentaire