Menu

mercredi 15 juillet 2015

Vision De La Paracha - Transformation des trois semaines

Le verset Matot 32, 6 dit : "vos frères iraient-ils à la guerre alors que vous resteriez ici ?" . En effet les tribus de Gad et Reouven exprimaient leur désir s'installer de l'autres côté du Jourdain, Moché leur dit que pour cela il fallait d'abord mener la conquête et ensuite il pourrait s'y installer. Or, la Paracha Matot est toujours lus pendant les trois semaines, qui deviendront selon les termes du Rambam, à la fin de ces lois des jeûnes, "des fêtes, des jours de joie et d'allégresse". Et, ceci s'exprime en trois point figurant dans cette Paracha :

Les vœux : La Torah envisage le possibilité d'annuler un vœu, celui-ci n'est donc pas définitif. Il n'est donc pas indispensable de se couper des domaines du monde en le prononçant. Bien au contraire, un Juif a le pouvoir d'apporter une élévation et de transformer la matérialité.


La guerre de Midyan : La Torah relate de quelle manière fut réparti le butin des habitants de Midyan et comment l'on cachérisa leur ustensiles. De cette façon, ce butin fut purifié et intégré au domaine de la sainteté.

L'héritage des tribus de Gad et Reouven : Ces tribus privilégièrent une installation sur l'autre rive du Jourdain, qui était une région de pâturage. En effet, ils voulaient être bergers, afin de s'éloigner du tumulte de la ville et du monde, de peur que cela trouble leur vie de Judaïsme.

Mais Moché leur expliqua que l'effort devait être essentiellement porté sur la guerre menée contre la grossièreté du monde, afin de le transformer et le raffiner. C'est précisément le sens de ce verset : "Vos frères iraient-il à la guerre alors que vous resteriez ici ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire