Menu

mercredi 8 juillet 2015

Vision De La Paracha - Le Pouvoir D'une Pensée De Techouva

Le verset Pin'has 26,11 dit : "les fils de Kora'h ne moururent pas ( quand Kora'h fut engloutie par la terre )". En effet, la Paracha Pin'has recense les familles de la tribu de Lévi et elle mentionne également celle de Kora'h, ce qui soulève une question : comment existait-il encore une famille à Kora'h, quand on sais que lui et ses fils avaient été engloutis dans la terre, lors de controverse contre Moché ? (en apparence il n'y avait pas eu de survivant).

La Torah répond donc à cette question, en précisant donc que "les fils de Kora'h ne moururent pas" et Rachi explique : "Ils ont, tout d'abord, participé au complot, puis, lors de la controverse, ils ont eu une pensée de Techouva, en leur cœur. C'est la raison pour laquelle un endroit élevé fut aménagé pour eux et s'il s'y installèrent".

Les fils de Kora'h prirent part à la controverse et ils figurèrent même parmi ceux qui en prirent l'initiative. Puis, quand la dispute éclata "ils eurent une pensée de Techouva". S'ils avaient fait état, ouvertement, de leurs regrets et s'ils s'étaient retirés de la controverse, ils n'auraient pas été engloutis sous terre.


Néanmoins, leur Techouva fut uniquement " en leur cœur". Le peuple n'en avait pas connaissance et D.ieu seul le savait, c'est pour cette raison qu'ils furent séparés de l'assemblée de Kora'h uniquement après avoir été engloutis sous terre, là alors que nul ne pouvait les voir "un endroit élevé fut aménagé pour eux et ils s'y installèrent" (c'est ainsi qu'ils furent sauvés).

Cela souligne à tous le pouvoir de la Techouva, malgré le caractère "inconnus" de cette Techouva, elle les préserva de la condamnation à mort qui avait été prononcée à l'encontre de toute l'assemblée de Kora'h. Bien plus, un miracle particulier se produisit pour eux "un endroit élevé fut aménagé pour eux".Ils en échappèrent par la suite et le prophète Chmouel fut l'un de leur descendant, de même que 24 de leur dscendant furent des Cohanim qui effectuèrent leur service  dans le Temple. Bien plus, il y a, dans le livre des Psaumes, des passages qui furent dit par les fils de Kora'h, et tout cela fut l'effet d'une seul pensée de Techouva !!

Il en est donc bien clair qu'une seule pensée de Techouva de la part de chaque Juif, en la présente génération, est suffisante pour que l'on voit en elle l'accomplissemnet des propos du Rambam ( Maïmonide) selon lesquelles : "les enfants d'Israël parviendront à la Techouva, à la fin de leur exil et ils seront aussitôt libérés", lors de la délivrance veritable et complète, par notre juste Machia'h.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire