Menu

jeudi 29 janvier 2015

DISCOURS DE DAVID NACCACHE, Rabbin de Nanterre


Bonsoir à tous. Nous sommes réunis ce soir pour rappeler les 17 victimes, mortes parce que françaises tout d’abord, mais aussi Journaliste, Flic ou Juif. Nous avons donc allumé des bougies pour rappeler leur mémoire. 
Les bougies dans le judaïsme est un acte central, nous allumons pour rappeler la mémoire d’un proche car la flamme est comparée à l’âme. La flamme s’élève naturellement vers le haut car sa source est spirituellement haute. L’âme en faisant le bien, s’élève. L'Homme a le libre arbitre. Si il agit selon ses pulsions, il devient animal, qui lui, n’a pas le libre arbitre.

L’Admour haZaken, grand maître du Hassidisme, disait qu'il fallait vivre avec son temps, et en l’occurrence avec la Sidra que nous lisons chaque Chabbat. Nous lisons actuellement le récit de la sortie d’Egypte, du peuple juif. Nous avons lu tout d’abord la Sidra Chemot où nous voyons que le Pharaon voulait tuer tous les garçons à naître simplement parce qu’il "avait vu" qu’un libérateur du peuple Juif allait naître, mais il échoua. Puis nous voyons la victoire du peuple Juif qui, avec Moïse, purent se libérer de l'Egypte. Dans le chant de la Sortie d’Egypte on exprime une vision véritable de la Divinité ainsi qu’il est écrit « voici mon D.ieu ».

Il faut se remettre dans le contexte de l’époque : l’Egypte était la première puissance mondiale et Pharaon voulait construire des villes pour sa gloire à travers une dictature sans pareille. Cette dictature n’était pas accepté par les Egyptiens qui supplièrent Pharaon de laisser les Juifs sortir d’Egypte et nous voyons dans la plaie de la grêle que ceux qui craignait D.ieu mirent leur troupeau à l’intérieur pour éviter qu'il soit décimé.

Suite aux événements tragiques et dramatiques de ces derniers jours, nous avons entendu beaucoup de témoignages. Une chose revient souvent : « il ne faut pas faire d’amalgame car la majorité des Musulmans n'est pas ainsi ». Heureusement, aurais-je tendance à penser. Mais, est-ce la majorité qui fait l’histoire ? La majorité des allemands n’était pas nazie mais pourtant… Une minorité à juste besoin d’une majorité silencieuse pour exprimer sa haine. C’est à chacun de faire en sorte que cette minorité ne gagne pas et ne gagnera jamais ! 

Nous nous sommes réunis ce soir avec tous les représentants religieux de Nanterre  pour agir en ce sens et j’espère que cela portera ses fruits.

Pour finir, un petit message du Rabbi de Loubavitch qui rapporte une prophétie de Ovadia (1:20-21), dit en substance que la France à un rôle primordial pour la Délivrance et donc la paix dans le Monde. 

Faisons en sorte mes chers amis, d'agir afin que la justice et la paix reviennent à leur place dans le monde et pour l’éternité. Amen.

David Naccache, Rabbin de Nanterre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire