Menu

mardi 2 février 2016

La Miséricorde

Si tu trouves le nid d’un oiseau, dans un arbre ou sur le sol, avec des oisillons ou des œufs et que la mère couve les oisillons ou les œufs, ne prends pas la mère avec ses petits. Fais partir la mère et ne prends que les petits... (Deutéronome 22, 6)

Prendre l’oisillon sous les yeux de sa mère causerait à celle-ci un chagrin aigu. L’amour et la Miséricorde d’une mère pour sa descendance sont, selon les mots de Maïmonide, « non une fonction de l’intellect ou de la parole, mais une fonction du processus de la pensée qui existe chez les animaux comme chez les hommes ». Il en va ainsi de la Miséricorde Divine pour toutes les créatures.

Ce verset nous invite également à nous exercer afin d'avoir une meuilleur relation avec autrui et ainsi ressentir de l’empathie pour toutes les créatures de D.ieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire