Menu

samedi 12 novembre 2016

Vision De La Paracha - L'invité

Le verset Vayèra 18,2 dit : "De grâce, Seigneur, ne passe pas devant ton serviteur". Le Talmud dans le traité Chabbat (127a) dit : "On déduit de là qu'il est plus important recevoir des invités que d'accueillir la présence divine". Comment le Talmud a-t-il tirer cette conclusion ? Peux-être avait il couru vers ses invité par habitude, comme il le faissait chaque jour ! On peut répondre à cette question grâce à l'histoire suivante :

Rabbi Elimélekh et Rabbi Zoucha errèrent pendant des années de ville en ville pour rapprocher les Juifs du Judaïsme. Durant ces années, ils venaient de temps en temps à Ludmir et logeait chez une personne pauvre de la ville, qui les accueillait chaleureusement et comblait leur besoins.
Des années plus tard alors qu'il étaient devenus d'illustres chefs spirituels, ils revinrent ensemble à Ludmir dans un belle voiture tirée par des chevaux. L'un des riches notables de la ville vint à leur rencontre pour leur offrir l'hospitalité, ce qu'il déclinèrent, en se dirigeant vers la maison du pauvre qui avait l'habitude de les accueillir.

Quand le riche notable leur en demanda la raison, ils répondirent: "lors de nos précédentes visites dans la ville, tu ne nous as jamais invités chez toi. Pourquoi est-ce différent aujourd’hui ? Parce que les fois précédentes nous sommes venu à pied, et aujourd'hui en voiture tirée par des beau chevaux ? c'est donc pour nos chevaux que tu veux nous inviter, prend les donc chez toi, et nous irons chez le pauvre qui nous à toujours invités !

De même, sachant que Hachem n'aime pas résider chez des personnes qui cherchent à tirer gloire de leurs invités, Avraham lui dit : " De grâce, seigneur, ne passe pas devant ton serviteur" car moi je ne cours pas au devant des invités pour me faire honneur à moi-même. A l'évidence, il a eu besoin d'apporter cette précision, parce qu'il a compris que la réception des invités pouvait lui conférer un plus grand honneur que l'accueil de la présence divine. D'ou la déduction du Talmud qu'il est plus important de recevoir des invités que d'accueillir la présence divine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire