Menu

jeudi 29 janvier 2015

MESSAGE D'UN JEUNE MEMBRE DU CCJN


Ma très Chère France,
Cela fait  près d’une semaine que ton peuple t’écrit, te crie et te supplie…
Cela fait une semaine que ton peuple s’est arrêté de vivre,
Quel peuple ? Celui  qui vit sur le territoire français.
On entend partout « je suis CHARLIE », «je suis FLIC», «je suis JUIF» mais qui es-tu ?
Qui représentes-tu ? Qui défends-tu ?
Prends une position, agis, bats toi, lève-toi.  Ne te retourne surtout pas. Quand j’étais petite je te voyais avec de grands yeux,  je te voyais comme au-delà des cieux. J’ai grandi maintenant, je suis presque arrivée à ta taille mais toi tu n’as pas bougé.
Soulève-toi ! Révolte-toi ! Bats-toi ! Dans le respect des règles de la loi,
Défends ceux qui prient pour toi, Défends ceux qui ne pensent qu’à toi.
Ma meilleure amie se reconnaît en toi, mon voisin t’admire, mon professeur ne tarit pas d’éloges sur toi tu sais…
Je regrette de te dire tous ces mots mais je ne veux plus regretter les miens !
Je ne veux plus qu’aucun d’entre eux ne meure un crayon à la main,  en protégeant leur prochain, ou encore pire en allant acheter leur pain.
En désaccord avec leurs idées ? Peut-être.
Mais encore plus en désaccord avec leurs sorts.
Ce serait pareil ailleurs tu penses ? Sûrement ? Certainement ?
On verra bien…
Mais si tu ne changes pas, c’est avec regret que je tournerai le pas,
S’il te plait, ne me laisse pas,
Je suis Française aujourd’hui, mais je resterai juive demain.
Demain, je serai tous les Hommes à la fois.
Tant que tu croiras en toi, je continuerai à croire avec toi.
Je suis Charlie, Je suis Flic, Je suis Juif, Je suis Française.
Aujourd’hui nous sommes la République.
Demain ? Nous serons l’avenir de la République. 

S. H.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire