Menu

dimanche 15 mai 2016

Vision De La ¨Paracha - Le lendemain du Chabbat

Paracha EMOR

Lévitique 21, 1 - 24, 23

Le verset dit ( Emor - 23, 15-16) : "Vous compterez pour vous à partir du lendemain du Chabbat". La loi orale précise que ce "Chabbat" est, en l'occurence, le lendemain du premier jour de la fête de Pessa'h (même quand ce jour tombe en semaine). Et le talmud rapporte que nos Sages durent citer différentes preuves pour justifier que cette expression désigne bien ici le lendemain de Pessa'h.

De fait pourquoi la Torah ne dit-elle pas clairement : "à partir du lendemain de Pessa'h", ce qui aurait supprimé toute ambiguïté ? Il en est ainsi parce que la mention du Chabbat, à ce propos, permet de définir le contenu profond de la Mitsva du compte du Omer.


La sortie d'Egypte marqua, pour les enfants d'Israël, un tournant radical. au préalable, ils étaient dans l’impureté de l'Egypte (la quarante-neuvième porte de l'impureté, la plus profonde). Or en recevant la Torah ils pénétrèrent dans la sainteté, ils devaient donc passer par une phase intermédiaire d'élévation et de purification fondamentale, pendant la période du Omer, en transformant et en élevant leurs traits de caractère. En effet, la sortie d'Egypte, première étape de cette transformation fut possible parce que : "le roi, roi suprême, le Saint béni soit-il se révéla à eux et les libéra.

Par la suite, pendant la période du Omer, il est demandé à un juif de se rapprocher de Hachem par ses effort d'affiner sa personnalité. Mais bien entendu, pour y parvenir, celui-ci doit disposer d'une force céleste particulièrement haute, afin de réaliser une révolution profonde, au sein de sa personne. C'est précisément pour cette raison que le verset dit : "vous compterez pour vous à partir du lendemain du Chabbat".

 Comme on l'a indiqué, " vous compterez" signifie aussi : "vous ferez briller", vous renderez lumineux. Pour mérité une telle clarté Hachem vient en aide en accordant un éclairage spécifique, la lumière du "lendemain de Chabbat", qui est encore plus haute que la sainteté intrinsèque du Chabbat. Le verset souligne donc ici, à ceux qui se préparent à recevoir la Torah, qu'une aide et une force puissante leur sont accordées à cette effet.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire