Menu

lundi 10 septembre 2012

Editorial du rabbin


Voici encore une année qui s’achève pour recommencer une nouvelle année. Nous devons sortir grandit de cette année mais quel enseignement tirer de cette dernière pour ne pas quel soit une année parmi d’autre ?
C’est  à cela que vient nous rappeler la période du mois d’elloul et tichri qui est pour nous un moment de bilan et de réflexion mais surtout de bonnes décisions pour la suite.

Prenons l’exemple d’un homme d’affaire s’il veut réussir dans son affaire il faut qu’il prenne en compte les erreurs qu’il a commis dans le passé pour savoir à quel moment de l’année il réussira mieux ou à quel moment de l’année il devra faire des efforts ou investir pour mieux réussir . A plus forte raison quand il s’agit de notre vie.
La torah ne mentionne-elle pas que également nous sommes les enfants de hachem et un père est fier de la réussite de ses enfants et la récompense. Le talmud nous enseigne a ce sujet quand d… vient dans une synagogue et trouve dix personnes il les bénit et leur donnes les meilleures récompenses.
Nous entrons dans l’année תשעג-5773 dont les initiales signifient « grande force » et à l’image de ses paraboles on se doit d’être le plus parfait possible et si on ne le fait pas pour soit faisons-le pour l’autre car de chacun d’entre nous dépend la réussite du peuple juif tout entier. Le Rambam (Maimonide) cite à ce sujet que nous pouvons donner un mérite au monde par l’intermédiaire d’une bonne action.
Je souhaite à tous de trouver les forces nécessaires pour réussir une année  pleine dans notre vie spirituelle et que hachem nous envoi par ce mérite des « grande force » pour réussir le plus beau projet celui de reconstruire le temple a Jérusalem avec la venue de notre juste machia’h.
Channa tova !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire