Menu

dimanche 22 mai 2016

Vision De La Paracha - Un enfant chabbatique

Paracha Behar
Lévitique 25, 1 - 26, 2

Les versets 25, 2-3 disent : "Lorsque vous parviendrez dans la terre... la terre se reposera d'un chabbat pour l'Eternel . Pendant six ans, tu planteras ton champ et pendant six ans, tu vendangeras ta vigne". Or, on peux s'interroger sur la formulation de ces versets, car il y a d'abord six années de travail et c'est uniquement après cela que viens la septième celle de la chemita. Pourtant, le verset mentionne d'abord l'année chabatique et, uniquement après cela, les six années de travail. Comment le comprendre ?

En fait, ces versets de la Torah enseigne, d'une manière allusive, un principe de droiture qu'il convient d'adopter pour élever des enfants et pour leur donner une bonne éducation. Ce principe est le suivant : "Lorsque vous parviendrez dans la terre" : quand un jeune couple s'introduit dans sa propre "terre", quand il fonde un foyer juif, Hachem le bénit en lui accordant un enfant.



Dès lors : " la terre se reposera d'un chabbat pour l'Eternel" : ce couple doit savoir avant tout, que cettee enfant devra être "chabbatique", c'est à dire libéré de tout souci matériel, afin de pouvoir se consacrer uniquement à la Torah . Ceci doit être le principe fondamental de son éducation.

Puis, par la suite, quand l'enfant sera en âge de recevoir une éducation, d'une manière effective, il faudra lui donner non seulement "ton champ" ( le blé, ce qui est indispensable ), mais aussi "ta vigne". Il faudra le former non seulement à la pratique des Mitsvots, mais aussi à la meilleurs pratique de ces Mitsvots, un peu comme les fruits que l'on consomme à la fin du repas, pour le plaisir de la Mitsva.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire